Nous vous avons envoyé un message électronique.

Nous sommes désolés mais nous n'avons pas pu vous envoyer le lien sur votre courriel. Veuillez vérifier votre adresse électronique.

Missing captcha code. Please check whether your browser is not blocking reCAPTCHA.

Invalid captcha code. Please try again.

Aide contextuelle

GEO5

Tree
Settings
Produit:
Program:
Langue:

EN 1996-1-1 - Mur en maçonnerie

Une maçonnerie renforcée est vérifiée pour la charge engendrée par la combinaison de la force normale de compression et du moment de flexion et pour la charge due à la force de cisaillement.

Vérification de la charge et de la flexion

Hypothèses relatives aux calculs (Chapitre 6.6) :

  • les sections planes restent planes
  • la déformation de l'acier est la même que celle de la maçonnerie attachée
  • la résistance à la traction de la maçonnerie est supposée égale à zéro
  • la contrainte limite de la maçonnerie en compression est 0,0035
  • la déformation limite de l'acier en traction est 0,01
  • la variation de la contrainte en fonction de la déformation de la maçonnerie est supposée parabolique-rectangulaire
  • la variation de la contrainte en fonction de la déformation de l'acier est supposée limitée par une branche supérieure horizontale
  • les propriétés du béton de remplissage sont considérées comme identiques à celles de la maçonnerie (il est nécessaire d'utiliser le plus défavorable des deux matériaux)
  • La résistance de calcul de la maçonnerie (béton) est fournie par :

où :

fk

-

résistance caractéristique de la maçonnerie (béton)

γM

-

1,8

  • Si l'élancement (donné par le rapport de la hauteur et de l'épaisseur du mur) est supérieur à 12, l'effet de la théorie du second ordre est considéré en incluant un moment de flexion de calcul supplémentaire donné par :

où :

NEd

-

valeur de calcul de la force normale

hef

-

hauteur de flambement du mur

t

-

épaisseur du mur

  • Si l'élancement est supérieur à 27, il n'est pas possible d'effectuer l'analyse et il est nécessaire, en modifiant la géométrie, d'obtenir un élancement plus favorable.

Vérification du cisaillement

Chapitre 6.7, Annexe J

où :

VEd

-

valeur de calcul de la force de cisaillement

fvd

-

valeur de calcul de la résistance au cisaillement de la maçonnerie (béton)

ρ

-

rapport de renforcement longitudinal

t

-

épaisseur du mur

l

-

longueur du mur - 1 m

Essayez GEO5 gratuitement sans limitation des calculs.