Nous vous avons envoyé un message électronique.

Nous sommes désolés mais nous n'avons pas pu vous envoyer le lien sur votre courriel. Veuillez vérifier votre adresse électronique.

Aide contextuelle

GEO5

Tree
Settings
Produit:
Program:
Langue:

Stabilité interne

Force dans les géosynthétiques

La détermination des forces dans les géosynthétiques est effectuée en divisant le bloc renforcé en couches individuelles puis en affectant à chacune d'elles la pression des terres calculée. Chaque renforcement reçoit une partie de la pression active qui agit dans la couche correspondante, c’est-à-dire une force développée dans le renforcement Fx = ΣTa,hor.

Forces transmises par les renforcements individuels

La forme de la surface de glissement dépend de la norme de calcul choisie.

La vérification de la stabilité interne est liée au type de géosynthétiques :

La pression des terres est considérée comme active pour les renforcements extensibles ou comme une combinaison de pressions pour des renforcements inextensibles.

Evaluation de la résistance à la rupture du géosynthétique

La résistance de calcul à long terme du géosynthétique Rt se calcule à partir des paramètres caractéristiques du géosynthétique par la relation :

où :

Rt

-

résistance de calcul du renforcement à long terme

Tult

-

résistance caractéristique du renforcement à court terme

RFCR

-

coefficient de réduction de la déformation à long terme du renfort (déterminé en se basant sur la durée de vie du géosynthétique)

RFD

-

coefficient de réduction de la durabilité du renforcement (déterminé en se basant sur le pH du sol)

RFID

-

coefficient de réduction de la rupture du renforcement lors son installation dans le sol (déterminé en se basant sur la taille des grains du sol)

FSUNC

-

coefficient global de l'incertitude du modèle

Evaluation de la résistance à l'arrachement du géosynthétique

La résistance du géosynthétique à l'arrachement du massif de sol est calculée à partir des paramètres caractéristiques du géosynthétique et de la force normale agissant dans la direction normale à sa surface :

où :

Tp

-

résistance à l'arrachement

L

-

longueur du renforcement (depuis la face avant jusqu'à l'autre extrémité)

Ci

-

coefficient d'intéraction entre le sol et le géosynthétique

σz

-

contrainte géostatique verticale

φ

-

angle de frottement interne du sol

La vérification de la résistance à l'arrachement du géosynthétique peut être menée en se basant soit sur le coefficient de sécurité, soit sur la theorie des états limites.

Essayez GEO5 gratuitement sans limitation des calculs.